Cameroun : A la découverte de Moss Aya, l’artiste qui déménage tout sur son passage

Avec son single « le déménagement », ce camerounais vivant en France met sur la sellette les réalités de notre société.

 « Il s’agit d’un des premiers morceaux que j’ai composé (1997). Un jour, un ami m’avait offert 2 places de concerts pour aller voir le groupe de reggae grenoblois « Sinse ». Ne voulant y aller seul,  j’ai téléphoné à une personne de mes contacts, question de proposer à ce dernier de m’accompagner au concert. J’ai été surpris par la rapidité avec laquelle j’ai trouvé quelqu’un pour venir avec moi au concert. Je me suis dit, et si cela  avait été pour un déménagement  est ce que j’aurais trouvé aussi vite quelqu’un pour m’aider ? C’est donc ainsi qu’est né le thème de ce morceau », raconte le chanteur camerounais pour planter le décor de cette chanson qui déménage sur You Tube depuis plusieurs mois maintenant.

Le thème abordé dans la chanson n’est pas habituel à musique reggae, mais interpelle tout le monde car c’est une réalité de tous les jours. « Ce morceau c’est mon arme pour toucher tout le monde. Je traite ce thème avec humour », explique Moss Aya. Depuis la sortie du morceau, le public adhère avec enthousiasme et beaucoup parmi disent que ce morceau les met de bonne humeur.

« Je me réjouis d’une part que le morceau rencontre de bons échos  et d’autre part, conformément à mon intention, il touche des gens tellement divers. Tout le monde est concerné », fulmine-t-il. La vidéo de la chanson qui est un vrai régal est tournée en janvier 2018 dans un studio  à « Castelnau le lez » non loin de Montpellier en France. Dans l’itinéraire de la carrière de Moss Aya,   DANS L’ORDRE CHRONOLOGIQUE “LE DEMENAGEMENT” EST LE PREMIER CLIP QU’IL A TOURNE, MAIS IL A PREFERE D’ABORD FAIRE SORTIR DEUX AUTRES CLIP TOURNES AU CAMEROUN  APRÈS “LE DEMENAGEMENT”.

Claudelle Djeukam

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress