Suspendu du Mrc : Auréole Tchoumi crache du feu sur certains membres du parti de Kamto

Répondant à un compatriote dans un forum Watzapp, Auréole Tchoumi a tenu à donner des clarifications sur les éléments qui selon lui ont guidé la décision du SENACOM de le suspendre; il évoque ses critiques en interne contre le culte de la personnalité et la dictature de la pensée unique.

“Pour ta gouverne ce qui me vaut cette sanction est la résultante de ce que je décrie en interne et comme ils semblent déjà vous toucher en externe, je finirai par m’externaliser moi aussi.

Sache juste que certains membres de l’actuel directoire national de mon parti sont plus dangereux que tout le gouvernement camerounais réuni. Entre culte de la personnalité, dictature de la pensée unique, intimidations permanentes et menace de suspension des groupes whatzapp et même du parti…ils sont passés maître dans l’art de réinventer nos statuts. On ne doit jamais suggérer, on ne doit jamais critiquer, on ne doit jamais proposer etc.

Si tu demandes que tout le monde dans la suite du PN ne soit pas photographe et facebookeur en même temps, on te gifle: pourquoi voyager t’a dépassé mais tu oses critiquer le travail des gars sur le terrain? Si tu demandes pourquoi on exclut les gens du groupe sans les écouter tu es ennemi.

 Si tu demandes pourquoi un communiqué ne porte pas de signature tu es un donneur de leçon. Si tu demandes pourquoi les cadres fuient les marches, tu es un trou du cul. Si tu oses dire qu’on tourne la page du Hold up comme Ndoki a osé le dire tu es Judas. Si tu porposes les formations de la base, tu veux montrer que tu as fréquenté que qui? Vraiment j’avais choisi de ne même pas me prononcer sur cette affaire. J’ai même promis à plusieurs que je resterai calme.

Mais je constate que le but visé est de me détruire et les gars appellent les journalistes en back office pour leur véhiculer des informations erronées. Vas leur dire que si je tourne le dos au MRC, je serai plus violent que Djamen. Parce qu’aujourd’hui je comprends tous ces gens qu’on injurie tous les jours sur la toile parce qu’ils ont pensé différemment du parti.

 On me sanctionne sans me faire ampliation et c’est sur les réseaux sociaux et dans les milieux du RDPC que l’apprends. C’est mon frère maternel, RDPCiste Douala 2e, et une élite RDPC de mon village qui m’appellent à tour de rôle vers 8h30 pour me demander si c’est fondé ce qu’ils voient sur la toile. Ensuite un collègue d’université et juste après un journaliste de Yaoundé.

Hier mon téléphone sonnait on aurait dit que le Chef de l’Etat m’a nommé COMMUNICANT à la SONARA. Arrêtons la sorcellerie svp.”

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Tel: 00 237 693 94 30 38

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress