Sérail : la cour suprême blanchit Gervais Mendo Ze

Au Cameroun, l’on parle d’un verdict à titre posthume. Mort en avril 2021, l’ancien directeur général de la Crtv, le média du contribuable camerounais n’avait pas bénéficié comme l’annonçaient certains individus sr les réseaux sociaux. Bien après sa mise en terre, l’affaire dans laquelle ce dernier était accusé suivait toujours son cours. C’est alors dans cette lancée, que les autorités judiciaires ont décidé d’exonérer sa mémoire des lourdes peines prononcées contre lui.

Lewourinfo apprend alors, que la cour suprême a finalement examiné le recours introduit en 2019 par l’ancien directeur général de la Crtv, contre le jugement du Tribunal Criminel Spécial (TCS) le condamnant à 20 ans de prison pour détournement des deniers publics évalués à 1,8 milliards de FCFA. C’est alors dans cette lancée qu’une audience relative à celle-ci s’est tenue le 29 juin 2021 à la cour suprême suite au recours introduit en 2019.

 L’Etat a obtenu de la cour suprême une exonération de la condamnation pesant sur Gervais Mendo Ze, verdict précédemment prononcé par le Tribunal Criminel Spécial. Gervais Mendo Ze, né le 25 décembre 1944 à Nkongmekak dans l’arrondissement de Meyomessala, et mort le 9 avril 2021 à Yaoundé.

Celui-ci était un professeur linguiste, auteur et ancien ministre camerounais. Il occupe le poste de directeur de la CRTV, la chaine nationale de télévision de 1988 à 2005.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress