Code électoral consensuel : Bruno Deffo apporte sa pierre à l’édifice

Le président national du Mouvement démocratique de conscience nationale (Modecna) et président de la plate-forme Coacic a pris part active à la rencontre des leaders politiques à Yaoundé ce mercredi.

Lire ici le compte-rendu du Secrétariat du Modecna :  

Parti de Douala aux environs de 04h du matin avec une délégation composée du Secrétaire politique Adjoint M.YIMGA Henri Bertrand ; et de la Secrétaire Général adjoint N.MASSOCK Thérèse. Nous sommes arrivés à Yaoundé aux environs de 09h15, pris un petit déjeuner et cap vers le Hilton Hôtel. Une fois au Hilton, nous nous installons dans la salle des pas perdus, quelques coups de fils passés on nous demande d’attendre 10h45 et les choses vont débuter.

Dans cette attente, nous constatons un climat lourd, les questions posées aux divers responsables de l’Hôtel n’ont point de réponse satisfaisante et du coup ça sent du roussi.

Plusieurs invités commencent à arriver et le hall de l’hôtel commence à grouiller de monde et sont obligés de nous demander de nous rendre au 1er étage ; chemin faisant nous apprenons que la cérémonie est interdite mais nous ne sommes informés de manières officielle ; l’officier de police présent nous dit qu’il a l’arrêté d’interdiction dans son téléphone et un grand tohu bohu s’installe c’est le début des conciliabules et les journalistes profite pour faire des interviews aux leaders et invités présents.

A la fin une résolution est prise, celle de libérer la salle et de nous retrouver à l’extérieur, avec tous les membres et à cet effet les Leaders présents vont   s’adresser aux journalistes à travers leur porte-parole Mme TOMANIO NDAM NJOYA Présidente Nationale de l’UDC. Ce qui est fait aux environs de 12h.

Une fois la déclaration terminée, nous nous disloquons et le Secrétariat Technique va continuer les travaux et dans les jours à venir nous allons avoir le rapport des travaux de proposition de réforme du code électoral de l’opposition car ce dernier a été déposé au palais présidentiel contre décharge..

Nous allons prendre un casse-croute et reprenons la route par le bus de 14h30min. Sommes de retour à Douala aux environs de 20h.

LE RAPPORTEUR

THERESE MASSOCK

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress