Céline Mengue : « le parti La Nationale n’est pas  un parti du Sud, mais un parti ouvert à tous les camerounais »

Dans un entretien accordé à Lewourinfo.com, votre journal en ligne, la vice-présidente du parti que dirige le journaliste Sam Severin Ango, parle de la vision de cette formation politique dans notre pays.

Comment avez-vous été séduits par le projet politique LA NATIONALE ?

J’ai été séduite par ce parti  à travers les interventions de monsieur ANGO  (Sam Sevérin Ango, président de La Nationale) dans les réseaux sociaux.

Quelle image gardez-vous du Dr Abel Eyinga ? 

J’ai entendu parler du Dr ABEL EYINGA  je ne l’ai pas connu,   mais les gens parlent de lui en bien  j’aurai aimé le voir de mes propres yeux pour son courage.

Comment comptez-vous faire triompher votre parti politique dans un environnement particulièrement hostile qu’est la région du Sud, quelles stratégies entendrez-vous déployer sur le terrain ?

La parti va TRIOMPHER grâce au message de son fondateur le Dr Eyinga Abel  que nous allons  juste transmettre à tous les camerounais  des 10 régions.  Le parti La Nationale n’est pas  un parti du Sud mais un parti ouvert à tous les camerounais.

Madame MENGUE, on vous sait très dure contre certaines autres communautés du pays, est-ce que vous êtes une sorte de suprémaciste du Peuple ekang beti ?

Je ne suis pas supremaciste  et le peuple Ekang non plus. Je dis juste que nous sommes 250 ethnies dans 10 régions. Pour préserver la paix sociale, chaque communauté doit être respectée.   Que les communautés les plus nombreuses en terme de population ne  piétinent pas les communautés minoritaires, car la liberté de chacun d’entre nous s’arrête là où commence celle de l’autre.

Que reprochez-vous principalement aux gens de chez vous qui ont dirigé le pays jusqu’ici ?    

Le pays a été dirigé par tous les camerounais des 10 régions depuis 60 ans.   L’actuel président a été premier ministère avant 1982.   La responsabilité de l’échec est partagée. Je refuse qu’on pointe du doigt les enfants du sud juste parce que l’actuel président est un enfant du sud.  Nos élites n’ont pas développé le sud parce qu’ils estimaient qu’ils travaillent pour le Cameroun et non pour le sud en commençant par le président et on se moque du sud aujourd’hui à cause de ça.

La Nationale dans le grand Sud pourrait-elle atteindre ses objectifs ?

La Nationale va atteindre ses objectifs dans le grand Sud qui  doit comprendre que la démocratie prônée par le président depuis 40 ans  ne peut être effective que dans la contradiction.   Combattre le multipartisme revient à combattre la politique du président Biya.   Il faut laisser les camerounais s’exprimer et faire des choix qui viennent d’eux-mêmes.

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: info@lewourinfo.com

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress